breaking news

(VIDEO) Ecoutez l’anglais du premier ministre Kassory FOFANA qui disait pourtant avoir obtenu deux doctorats en 5 ans aux Etats-Unis. Il semble être plus facile de détruire la ville de Boké par la poussière des mines sauvages que de parler anglais !

octobre 7th, 2018 | par Leguepard.net
(VIDEO) Ecoutez l’anglais du premier ministre  Kassory FOFANA qui disait pourtant avoir obtenu deux doctorats en 5 ans aux Etats-Unis. Il semble être plus facile de détruire la ville de Boké par la poussière des mines sauvages que de parler anglais !
Vidéo
11

Don Kass a tué le chinois de l'anglais ! 😱😱

Publiée par Kharé Man sur Samedi 6 octobre 2018

11 Comments

  1. Sidibe says:

    kakakakaka, quel honte Doctor!!!!!
    Je suis sans mot. Magassouba aurait fait mieux, lui a été fulbright.

    • Bambasse says:

      Monsieur sidi bé il me semble que monsieur le docteur a apporté une réponse bien précise à la question posée c’est l’essentiel, qu’il cultivé dans sa parole, c’est un lacune, et chacun a sa manière de s’exprimer.

  2. toure de moria says:

    Faisons des critiques objectives et constructives.
    L’essentiel est de se faire comprendre. Peu importe la forme.
    On se rappelle cet éminent professeur de mathématiques un égyptien qui disait un règle ou une règle c’est la même chose il faut prendre la valeur absolue.

    • Traoré says:

      A Touré de Moria:

      Vous ne comprenez pas la démarche du journaliste .

      Comment pourrez vous présenter et obtenir 2 doctorats dans une université américaine sans avoir le basique de l’anglais ou certaines universités anglaises acceptent la langue française lors des soutenances? Si oui, lesquelles?

      Votre champion n’a pas le niveau d’un étudiant ayant fait 1 an de cours à Accra lol.

    • SY SAVANÉ says:

      TOURÉ de Moria! Pour être compris, il faut y mettre la FORME. En matière de discours(politique), la forme détermine la bonne réception de ce qu’on a à dire. Si la forme est mauvaise, le fond l’est encore plus.

      La vérité est que, Monsieur Kassory FOFANA a prétendu avoir une formation qu’il n’a pas, et qu’il n’aura jamais. Il n’en a pas les bases. Je ne sais pas pourquoi il s’est enferré dans un mensonge. A l’entendre parler dans n’importe quelle langue, on s’aperçoit bien qu’il n’a pas le niveau d’un B.T.S. français (bac+2) ou d’un D.U.T.

      Kassory ou n’importe qui peut être Ministre ou premier ministre, puisqu’il s’agit d’un poste politique. Alors pourquoi a-t-il eu besoin de mentir sur son niveau ? Le CHINOIS (son chinois) était-il déjà mort ?

    • Mr. Toure, honnêtement Mr. Kassory aurait mieux fait de se faire assister par un interprète pour donner un sens à ce qu’il voulait dire. Cet aglais dont il parle n’est pas digne de quelqu’un qui dit avoir obtenu un diplôme de Doctorat aux Etats unis. C’est incomprensible.

  3. AOT Diallo says:

    Eh Allah, pire que son anglais, c’est ses réponses « économiques » a aux questions simples de son interlocuteur. Pour tous ceux qui l’écoutent la question n’est pas de savoir s’il a 2 doctorats en 5 ans aux USA mais si avant cela il a réussi son bac série E en terminale.
    – Comme dit @Traore, je connais beaucoup de jeunes compatriotes qui s’expriment plus clairement que cela après 1 an d’anglais suite a leur bac en Guinée.
    – Si certains de ces interlocuteurs avaient déjà écouté notre PPAC dans une réunion précédente ils doivent avoir bien pitié de nous dans le concert des nations du XXIe siecle…

    • Arthur R says:

      His response of « value added » makes total sense. Implementing a strategy that will enable the grasp of a portion of exported capital is the proper perspective. L’accent semble certe lourd, mais la sémantique économique et le choix lexical est parfaitement en adéquation avec celui d’un doctorant.

    • I. Mb. SOW says:

      Cher AOT,
      J’ajouterais même que c’est votre fameuse trouvaille « PPAC », qui mériterait d’être un peu retoquée. Malgré tout l’humour dont celle-ci a régalé nombre de lecteurs avertis à ce jour, AC et son PM IKF sont précisément de ces Guinéens usurpateurs de titres pompeux qui n’hésitent même pas à se mentir à eux-mêmes: il ne faut donc en aucun cas continuer à les (y) aider à tromper les gens de bonne foi.
      En effet, si j’avais à adresser une lettre ouverte à notre « Mogho-Naaba de Conakry », ce serait avant tout pour lui suggérer d’usurper le fallacieux titre de « Dr » de son actuel PM, qui collerait mieux avec son énigmatique doctorat d’Etat obtenu en 1970, et dont certains valident bien la réalité à la Sorbonne.
      Mais Dieu sait qu’en écoutant le francophile AC parler français, même ses plus fervents partisans avisés ne peuvent objectivement jurer qu’il puisse s’agir de quelqu’un qui a été envoyé très jeune, pour étudier en France (en 1953, ndlr), et qui a fini par soutenir cette supposée thèse doctorale en 1970…
      Mais le drame est que l’idéologie du complexe intellectuel diffus, que le PDG de SST avait profondément instillée dans les mentalités guinéennes, n’a pas fini de faire ses effets secondaires: le mythe entre autres du diplôme obtenu en occident notamment, même creux ou douteux, qui est toujours reste plus que jamais plus prisé que son équivalent « made in Guinea », surtout.
      Là où la plupart des élites africaines jure désormais par des valeurs de compétence et d’efficacité dans la conduite de leurs carrières, les Guinéens en sont encore à afficher des diplômes ou titres de formation pompeux sans expérience significative. D’où les dérives de cette désastreuse compétition dans les process de pillage des richesses du pays, que le pouvoir RPGiste a suscitée par le biais de projets d’investissement cruellement surfacturés et ce, surtout pour pouvoir divertir l’opinion guinéenne des véritables velléités de pouvoir à vie d’AC.
      En réalité, plus que nulle part ailleurs, ce sont « Les tonneaux vides qui font plus de bruits en Guinée ». Un président de la République qui serait un véritable « Professeur » de droit, ne s’illustrerait pas par les actes de gouvernance lamentables que l’on voit poser AC depuis 2010. Je vous préconise provisoirement donc le terme « DPAC » à la place de celui de « PPAC », en attendant que vous ne nous trouviez quelque de chose de plus approprié…(lol)

  4. Mr. Toure, honnêtement Mr. Kassory aurait mieux fait de se faire assister par un interprète pour donner un sens à ce qu’il voulait dire. Cet aglais dont il parle n’est pas digne de quelqu’un qui dit avoir obtenu un diplôme de Doctorat aux Etats unis. C’est incomprensible.

  5. salif says:

    Lmao damn my prime minister shame on you man

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *