breaking news

(VIDEO ET TEXTE ) Forces spéciales ivoiriennes / Contrairement à celles d’Alpha Condé, elles n’ont pas pour mission d’effrayer les ivoiriens afin d’imposer un troisième mandat du président Ouattara.

octobre 8th, 2018 | par Leguepard.net
(VIDEO ET TEXTE ) Forces spéciales ivoiriennes / Contrairement à celles d’Alpha Condé, elles n’ont pas pour mission d’effrayer les ivoiriens afin d’imposer un troisième mandat du président Ouattara.
Vidéo
0

 

 

La fête du 60e anniversaire de l’indépendance de la Guinée a connu le défilé des forces spéciales guinéennes qualifiées par certains, de milice privée d’Alpha Condé. Presque tous les États ont leurs forces spéciales. Aucun citoyen ne peut être contre les forces spéciales de son pays, à condition qu’elles ne soient pas les forces spéciales de répression des populations entre les mains d’un dictateur sanguinaire. La grande différence de ces forces réside dans le fait que la principale mission de certaines forces spéciales n’est pas de protéger leurs populations, mais de leur imposer le pouvoir à vie des dictateurs. Les Guinéens auraient pu être méfiants de telles forces spéciales entre les mains d’un dictateur comme Alpha Condé avec son bilan macabre en matière de répressions des manifestations légales et pacifiques qui ont fait plus de 100 morts et plusieurs centaines de blessés en 8 ans de pouvoir. Au lieu de tomber sous le charme des personnes au visage caché sous le commandement d’un dictateur, les Guinéens auraient pu se souvenir des massacres de plusieurs centaines de Guinéens et de milliers de blessés en janvier et février 2007 par l’armée guinéenne pour imposer le pouvoir du président Lansana Conté. Les Guinéens auraient pu se souvenir du crime contre l’humanité commis par l’armée dans le stade du 28 septembre en 2009  toujours pour imposer le pouvoir d’un homme. Les présumes auteurs de ces crimes sont aujourd’hui sous la bonne protection dAlpha Condé. Avec la volonté de plus en plus exprimée d’Alpha Condé de se maintenir au pouvoir par la force, les personnes bien informées du pourquoi et du comment les forces spéciales guinéennes ont été recrutées, n’ont pas compris l’admiration sans limite de la population pour le défilé de leurs futurs probables bourreaux qui sont capables d’ensanglanter et d’endeuiller des centaines de  familles guinéennes pour imposer le pouvoir à vie d’Alpha Condé pour lequel ils ont été recrutés et formés. C’est seulement par sa volonté de soutenir le projet de pouvoir à vie d’Alpha Condé que le Caporale Doumbouya a été transformé en commandant Doumbouya. Aucun Guinéen ne peut être contre ou jaloux du Caporal Doumbouya si sa mission n’était pas d’imposer le pouvoir d’Alpha Condé aux Guinéens.  D’ailleurs, après l’exposition de ces forces spéciales au stade, l’admiration et la crainte de la population qui ont suivi ont permis au président Alpha Condé de valider le putsch de ses commandos à la Cour constitutionnelle. Le Guinéen est trop admiratif et complexé face à tout ce qui vient de l’extérieur alors qu’il y a du bon à l’intérieur aussi. C’est ainsi que la Guinée se retrouve avec un faux professeur à la présidence de la République et un faux docteur à la primature avec tout ce que ces faits engendrent comme dégâts pour le présent et le futur des jeunes guinéens. Les forces spéciales ivoiriennes défilent à visage découvert. Elles ne se cachent pas de leurs compatriotes dont elles ont pour mission de défendre. Par contre, les forces spéciales d’Alpha Condé qui ont pour mission de réprimer toute contestation du pouvoir à vie du président guinéen n’ont aucun intérêt de se montrer à leurs futures victimes. Les prochaines semaines édifieront les Guinéens et beaucoup regretteront leurs soutiens sans limites à ces forces trop spéciales non pas de la Guinée, mais d’Alpha Condé.
Affaire à suivre…..
La rédaction du guepard.net

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *