breaking news

GUINEE / Communiqué de la rédaction du guepard.net à l’attention de certains membres de l’Union des Forces Républicaines(UFR) qui confondent le guepard.net au site du parti.

octobre 9th, 2018 | par Leguepard.net
GUINEE / Communiqué de la rédaction du guepard.net à l’attention de certains membres de l’Union des Forces Républicaines(UFR) qui confondent le guepard.net au site du parti.
Communiqué
4

Chers membres et militants l’UFR,
La rédaction du site internet privé d’informations et de débats « leguepard.net » a constaté à de nombreuses reprises, les réactions de désapprobation de certains membres de l’UFR. D’après eux certaines de nos publications seraient préjudiciables au parti. La rédaction du guepard.net juge utile d’apporter quelles précisions à ceux qui ne semblent pas faire la différence entre l’UFR et le guepard.net qui reste la propriété privé exclusive de son fondateur et seul financier, en l’occurrence MAKANERA Ibrahima Sory.
Leguepard.net est un site privé, strictement privé.  Ni l’U.F.R., ni son président n’y ont aucun centime.  Le site fonctionne avec le temps, l’argent  de MAKANERA Ibrahima Sory, et l’apport intellectuel de certains compatriotes. Le site est donc un site INDÉPENDANT de débat, d’une certaine tenue.
Leguepard.net publie et continuera de publier toutes les contributions. Nous ne demandons aucun avis, d’aucune  sorte, pas même celui de l’U.F.R. et de son président, ou de toute autre personne. Celui ou celle qui est éventuellement mécontent d’un article, peut toujours  porter la contradiction.  Elle sera publiée dans les mêmes conditions que l’article critiqué. A cet égard, nous n’avons qu’une seule exigence : la qualité de l’argumentation, et bien évidemment la courtoisie dans le débat.  Le Ministre Gassama  Khalifa a lui-même débattu ici avec le fondateur et animateur  du site.  Chacun a pu y lire  les critiques sévères portées contre l’intervention de MAKANERA.  Il n’a jamais été censuré. Personne d’autre ne le sera ni maintenant, ni à aucun autre moment, si son intervention  répond aux exigences qui sont les nôtres, c’est-à-dire QUALITÉ et COURTOISIE.  Les personnes qui ne peuvent pas remplir ces deux petites conditions,  peuvent toujours aller sur des sites moins exigeants. Il y en a.
Leguepard.net n’a rien à avoir avec l’U.F.R., même si certains contributeurs sont  des responsables U.F.R. Mais ils ne trompent personne. Ils disent toujours d’où ils parlent ou écrivent.  En clair, leur appartenance est publique. C’est plus honnête.
Les « notabilités » de l’U.F.R. qui pensent avoir des ordres à donner  à la rédaction duguepard.net se trompent lourdement. Tous les contributeurs de ce site écrivent librement ce qu’il croit devoir écrire.  Il en sera  ainsi, maintenant et pour toujours.  L’U.F.R. a son site. Ses responsables et communicants  peuvent y écrire ce qu’ils veulent. Ce n’est pas notre affaire. Nous au GUEPARD, nous souhaitons à notre tour  qu’ils ne se mêlent pas de ce que nos contributeurs écrivent. Nous sommes LIBRES. Nous refusons même la publicité payante pour éviter toute pression, de quelle que nature que ce soit, d’où qu’elle vienne. La seule publicité actuellement sur le site est faite à titre strictement gratuit. Les notabilités et militants de l’U.F.R. mécontents, peuvent s’abstenir de consulter le site « Leguepard », ou aller ailleurs à leur convenance, ou encore créer leur propre site. Chacun s’en portera mieux.
Leguepard.net n’a pas été créé pour être l’instrument d’un parti politique, fût-il l’U.F.R.. Ce site a été créé pour que tout Guinéen, de tout bord politique et de toute sensibilité de pensée, puisse trouver où s’exprimer sans crainte d’être censuré et sans se préoccuper de l’appartenance politique du fondateur du site. C’est parce que le fondateur du site avait aussi été victime de censure qu’il a décidé d’en créer pour que lui, et d’autres personnes ne soient plus réduits au silence à cause de leur appartenance politique ou de leur pensée. Nous ne sommes pas des journalistes. Nous sommes un site de débat et d’échange intellectuel. Nous ne nous privons pas non plus de publier les informations que nous recevons et dont la crédibilité est difficilement contestable à nos yeux. Nous ne serons jamais subordonnés ni à un parti, ni à un leader. Voilà notre ligne de conduite.
Maintenant, si à l’U.F.R. ou dans d’autres partis certains sont irrités par nos articles et nos informations, ils peuvent toujours nous porter contradiction et démenti signé. Car nous refusons systématiquement les articles anonymes.
Paris le 9 septembre 2018
 Pour la rédaction du guepard.net
 
Mamadou Billo Sy Savané

4 Comments

  1. Sidibe says:

    Impeccable. J’approuve totalement la démarche. Au lieu de s’attaquer à leguepard.net, certains responsable de l’UFR feraient mieux d’aller battre campagne pour les législatives surtout à Matam ou la mairie devrait leur revenir mais ou rien n’est gagner sans une entente avec un autre parti pour l’élection du député uninominal.
    Good answer. I like it.

  2. Diallo says:

    Là le Diakanké tu m’épates

    Naimi

    Federal UFR Belgique

  3. I. Mb. SOW says:

    Cher frère Sy-Savané,

    Ce sont là des clarifications qui collent parfaitement aux valeurs de liberté d’expression et de respect de la diversité des opinions dont le site « Leguepard.net » se réclame ainsi.
    Et en outre, il me semblait devenu nécessaire de rappeler votre attachement aux deux conditions fondamentales de réussite et de performance durables, que constituent la QUALITE et la COURTOISIE optimales dans les articles et commentaires diffusés.

  4. AOT Diallo says:

    L’heure est grave pour les Guinéens : même les Diakankes se fâchent et se défendent sans peur ?
    – N’oublie pas l’histoire de notre pays : 30 diakankes et 01 peul se sont disputés – the rest is history…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *