breaking news

GUINEE / Alpha CONDÉ a-t-il jamais voulu du bien à notre pays ? A quelqu’un d’autre si cet autre n’est pas Burkinabè ?

décembre 24th, 2018 | par Leguepard.net
GUINEE / Alpha CONDÉ a-t-il jamais voulu du bien à notre pays ? A quelqu’un d’autre si cet autre n’est pas Burkinabè ?
Article
0
DIALOGUEAVECBOKOUM
Mon frère Saïdou Nour BOKOUM, toujours bienveillant, donne un conseil judicieux à son « ami » ou ex-ami Alpha CONDÉ. Je suis absolument en désaccord avec l’objet même de son conseil. Certes sa bonne foi est inattaquable. Il ne veut pas de mal à Alpha CONDÉ. Très bien.
Mais Alpha CONDÉ lui, a-t-il jamais voulu du bien à notre pays ? A quelqu’un d’autre si cet autre n’est pas Burkinabè ? A ma première interrogation, la réponse est définitivement NON. Pour la deuxième question, je dis que je ne sais pas.
Mon désaccord avec mon parent BOKOUM en particulier, et plus généralement avec tous ceux qui disent « Non au 3ème mandat » porte sur les points suivants:
La contestation contre un hypothétique troisième mandat est désormais dépassée. A mon avis la TÂCHE PRINCIPALE à laquelle tous les Patriotes Guinéens doivent s’atteler, c’est de METTRE FIN à ce mandat en cours, par TOUS les MOYENS, et le plus vite possible. Car son pouvoir est socialement ILLÉGITIME, et juridiquement ILLÉGAL.
ILLÉGITIME parce que les mouvements sociaux à travers tout le pays illustrent son rejet par nos concitoyens. ILLÉGITIME par l’acharnement que lui et son clan Burkinabè mettent à PILLER les ressources minières de notre pays. Ailleurs en Afrique Noire aujourd’hui, des Patriotes en uniforme auraient déjà aidé leurs frères, sœurs, pères, mères, amis,….à mettre Alpha CONDÉ hors d’état de nuire à leur propre Patrie. Au plan social, Alpha CONDÉ a TRAHI la Guinée et les Guinéens en mettant notre pays à la disposition du Burkina.
Le pouvoir de Monsieur Alpha CONDÉ est désormais ILLÉGAL pour les raisons suivantes:
1°. Il a conçu et fait exécuter un Coup d’état contre la Cour Constitutionnelle dont il est pourtant le « garant » essentiel. La Cour Suprême est corsetée au   profit quasi-exclusif du clan présidentiel burkinabè, parfois avec l’appui de deux ou trois membres de cette haute juridiction. De ce fait, les Institutions judiciaires du pays n’ont plus la moindre crédibilité. En Droit cela s’appelle une FORFAITURE, c’est-à-dire une trahison contre les Institutions du pays.
2°. Chaque Guinéen sait maintenant qu’en 2015, Alpha CONDÉ s’est autoproclamé « élu » dès le premier tour qu’il a appelé « un coup K.O. » avec un corps électoral préfabriqué par lui et pour lui, comportant 1.500.000 faux électeurs. Ce sont autant de voix qu’il s’est attribuées. En principe, dans n’importe quel Droit, personne ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. Dès lors que la turpitude est découverte, la sanction doit tomber.
Nos Frères et sœurs en uniforme, en ne nous apportant pas dans l’immédiat un concours décisif afin de CHASSER Alpha CONDÉ, se trompent. Ils ne sont pas dans leur SERMENT. Tout se passe comme s’ils préféraient leurs conditions matérielles confortables relativement à celles de l’immense majorité de leurs concitoyens, à la PRÉSERVATION de notre TERRE ANCESTRALE COMMUNE.
Mais je reste PERSUADÉ qu’à un moment ou à un autre, ils réaliseront que le SERMENT suprême qu’ils ont à tenir, c’est de CHASSER Alpha CONDÉ afin d’arrêter la DÉCOMPOSITION de notre Patrie.
Voilà pourquoi je suis en désaccord avec la moindre bienveillance à l’égard de Monsieur Alpha CONDÉ. Car il DÉTRUIT notre pays au profit du Burkina, la TERRE de ses ANCÊTRES à lui. La seule consigne HONORABLE pour nous Guinéens, c’est de METTRE Alpha CONDÉ hors d’état de nuire, avant qu’il abîme définitivement notre pays.
Mamadou Billo SY SAVANÉ.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *