breaking news

Voeux 2019 de la Génération Citoyenne

décembre 31st, 2018 | par Leguepard.net
Voeux 2019 de la Génération Citoyenne
Politique
0
Guinéennes, Guinéens, mes chers Compatriotes,
Au seuil de l’année nouvelle, je voudrais vous présenter mes vœux les meilleurs pour 2019, qui devraient nous épargner des convulsions inutiles et raffermir notre pacte citoyen et républicain.
J’ai une pensée pieuse pour nos morts, et je compatis à la souffrance des plus vulnérables, même si les difficultés du moment sont partagées par tous.
Je suis solidaire de tous ceux qui se battent pour l’éthique et le partage des richesses.
Je suis scandalisé par l’état d’insalubrité publique qui ne semble plus étonner, tout comme le degré de corruption, de gabegie, d’incivilité et d’impunité.
Nous avons touché le fond avec cette jeunesse en errance à travers le monde. Le rapport 2018 du HCR relatif aux migrations montre qu’il y a plus de Guinéens à traverser la Méditerranée que les citoyens de pays en guerre, comme l’Afghanistan, la Syrie, la Libye ou l’Irak, par exemple.
Les nouvelles qui nous parviennent de la sous région sont tout aussi alarmantes, avec le travail de forçat qui leur est dévolu. C’est pathétique.
Cette jeunesse en perdition et en totale désespérance sociale devrait indigner nos concitoyens, et alerter les pouvoirs publics qui sont incapables d’offrir des perspectives d’évolution et d’avenir.
Mes chers Compatriotes,
Un rendez-vous crucial s’annonce dès l’entame de l’année nouvelle, avec des enjeux énormes.
Il ya tout d’abord le retour impératif des enfants à l’école dans la 1ére quinzaine de Janvier, afin d’éviter une année blanche aux conséquences multiples.
Il y a le règlement de la situation des enseignants dont je salue la ténacité et le courage, face aux manœuvres dilatoires d’un PM totalement déconnecté de la réalité et en perte de vitesse.
Il y a la question du mandat échu des députés, avec l’impossibilité d’installer la nouvelle Assemblée Nationale dans 3 mois. L’argument des caisses vides ne tient pas, face à la place de 3ème producteur mondiale de bauxite, et les sommes colossales dépensées durant les tournées présidentielles du PM, celles électorales du PRG, et tout ce qui a été engagé pour acheter les consciences ici et là.
C’est le lieu de se mobiliser pour organiser les Législatives durant le 1ersemestre 2019, vaille que vaille.
Il y a le glissement programmé du calendrier électoral, qui devrait être contré par tous ceux qui se battent pour la liberté, la justice et la consolidation des acquis démocratiques.
Il y a le risque grandissant de voir l’opposition se déliter avec de nombreux courants, malgré les initiatives de la GéCi, à travers son BEN qui a assisté à plusieurs rencontres formelles, et son Président qui a rencontré la plupart des leaders politiques.
Mes chers Compatriotes,
En l’absence d’une opposition plurielle regroupant tous ceux qui ne se reconnaissent pas de la Mouvance, comme du temps des forces vives, c’est une faute politique qui risque de nous rattraper à l’heure des comptes. C’est faire le jeu du pouvoir dans le rapport des forces à venir.
Aujourd’hui, face au refus des Partis de l’opposition de quitter/bloquer les institutions républicaines pendant le vote de la loi de finances, la GéCi envisage d’autres actions qui vont aller crescendo.
Nous envisageons des actions concertées avec le SLECG et les parents d’élèves, pour l’occupation des établissements publics au quotidien, si la rentrée n’est pas effective dans la 1ère quinzaine de janvier.
Parallèlement à cette action, nous projetons de :
  • demander le soutien des médias par un block-out de toute la bande FM et des émissions TV, refuser la fermeture de la Maison de la Presse, et initier d’autres formes de revendication,
  • approcher les établissements privés qui risquent de connaitre une année scolaire invalidée,
  • associer notre brave et vaillante Diaspora à l’éveil des consciences des familles qui bénéficient d’un soutien, sans lequel, la Guinée aurait déjà connu des soulèvements.
Mes chers Compatriotes,
Voici les mesures d’urgence que la GéCi va mettre en branle, pour nous sortir de cette inertie.
Dans le cas échéant, nous accentuerons la désobéissance civile à travers d’autres formes de résistance élargies aux forces sociales et à toute la population, pour mettre un terme à la souffrance du peuple.
La Génération Citoyenne est dans le camp du peuple, et œuvre pour l’alternance démocratique.
Rendre le pays ingouvernable, c’est faire le lit d’une insurrection populaire et d’une transition militaire. Ce serait une décrue de la démocratie, après tant d’années de combat.
La donne est d’imposer une nouvelle forme de citoyenneté capacitaire et non délégataire, là où les élus ont échoué dans leur rôle de contrôle gouvernementale et de contrepouvoir.
L’heure est à la mobilisation générale pour sortir le pays de l’incurie, de l’humiliation, des inégalités économiques … En dépit des intérêts divergents et des différences d’approches et de stratégies.
Le rêve d’une Guinée solidaire et bien gérée est à portée de main. Saisissons cette opportunité, tous ensemble et maintenant, face à un Etat qui a failli à sa mission régalienne de protéger son peuple.
Bonne et heureuse année 2019 à tous. Dieu sauve la Guinée.

 

 

Fodé Mohamed Soumah
Président de la Génération Citoyenne « GéCi »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *