breaking news

Une suggestion à Koro-Prési (31 Décembre 2018) Par AOT DIALLO

janvier 2nd, 2019 | par Leguepard.net
Une suggestion à Koro-Prési (31 Décembre 2018)  Par  AOT DIALLO
Article
0

Tic-tac, Tic-tac, la montre tourne ; aujourd’hui est le 2931e jour de l’ancien « Guinea is back » et du nouveau « changement radical » – déjà 08 ans et 10 jours ! Aladji-Professeur-Président voici ma suggestion SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réalisable et Temporellement définie) du mois pour améliorer un peu votre Sanseman : grand boss, permettez-moi de vous parler ce mois-ci du blocus et de l’omerta crées autour de vous pour vous empêcher (encore plus) de voir et comprendre ce qui se passe hors de votre tour d’ivoire. Toute info que vous recevez qui passe par leurs filtres démagogiques et révisionnistes est fausse et dangereuse à 99%, Walahi ! Vous savez cher tonton j’ai lu récemment un commentaire d’un compatriote ressortant la rengaine facile habituelle des Guin-Int pour espérer fermer la bouche de tout Guin-Ex critique avec pour seul argument qu’il ne vit pas au pays : « Il est très facile de rester calé dans son salon en Occident et jouer au donneur de leçon ». Pardon ne tombez pas vous aussi dans ce piège primaire, laissez cet argument aux cancres de l’entourage de tous les politiciens du pays qui sont toujours prompts a répondre aussi à tout Guinéen qui vit hors du pays  « Quitte là-bas, vous êtes dans le beurre en Occident donc vous ne savez pas ce qui se passe ici ». Argument qu’ils pensent massue pour rejeter toute critique même constructive. Vous savez, je vis presque la moitié de l’année à Conakry maintenant. Permettez-moi de vous dire que je sais bien mieux que la majorité des gens d’ici ce qui se passe dans cette ville quand je suis dans mon salon à l’étranger qu’en me promenant dans tous les milieux de Cona-cris où c’est surtout des bobards, fanfaronnades, contes et légendes. D’ailleurs actuellement pour savoir s’il y a manif et pneus brûlés donc impossibilité de sortir de chez soi c’est sur le net qu’on peut le savoir chaque matin. Idem aussi pour les bouchons urbains pour les contourner. Tout se passe en coulisse ici et si vous voulez savoir vraiment ce qui s’est passé dans la journée à Conakry : 1) scrutez bien la majorité des sites guinéens. 2) faites la part des choses entre les fake news (80%) et les faits réels/possibles en croisant les infos entre sites partisans, démago et sérieux. 3) si c’est important confirmez par des sources « fiables » parmi vos proches pour avoir une petite idée de la vérité. 4) Considérez comme mensonges et propagandes la majorité de ce que vous entendrez de la bouche des politiciens, haut-fonctionnaires, syndicalistes, pontes de la société civile et certains parents/amis : ils n’en savent pas beaucoup plus que vous mais cherchent principalement à vous convaincre de leur importance dans la vie de la nation, pour se faire mousser avec conviction comme s’ils y étaient à ces moments précis pour faire croire surtout qu’ils sont dans le inner-circle des boss du pouvoir.
Boss, concernant le « ça m’étonne » que votre haut-rep. vous a joué ce mois-ci vous devriez vraiment vous casser les méninges pour mieux décortiquer cette affaire-là et ses conséquences pour vous deux. Je pense surtout que pour éviter d’être en partie comptable de votre bilan décennal catastrophique il a fait le choix judicieux et sage de sauter de votre navire en perdition 2 ans avant l’apothéose finale et d’explorer de nouveau l’environnement local sans bien savoir pour le moment comment il va pouvoir améliorer son score aux prochaines législatives prévues en 2019 (mais déjà impossibles à tenir vu le calendrier minimum indispensable pour les organiser) et surtout pour être notre prochain président en décembre 2020. Il joue ainsi une nouvelle fois la carte de la 3e voie, celle du candidat anti-ethnique, celui du « Ni RPG / Ni UFDG ». La triste réalité politique est qu’il est originaire d’une minorité ethnique et que dans le contexte politique pourri actuel un président de la république ne pourra gagner que s’il est choisi dans les camps RPG ou UFDG vu que les candidatures indépendantes ne sont pas autorisées. Pour qu’il le devienne il faudrait donc qu’il soit adoubé pour cette élection soit par l’un soit par l’autre et cela est hélas une épreuve presque surhumaine. L’expérience de la présidentielle de 2015 a bien indiqué que cela a était impossible avec l’UFDG en raison surtout de ses militants à courte vue, fanatisés et aveuglés par le trône devant eux. Il a voulu donc essayer avec vous, je pense qu’il a cru qu’en se rapprochant jusqu’à vous coller « ton pied – mon pied » vous pourriez à deux couillonner votre parti par ailleurs dirigé justement par une majorité de couillons courtisans mais il a fini par comprendre que cela ne marcherait jamais avec vous non plus. Il a donc préféré récupérer ses ailes pour pouvoir redécoller vers 2020. A ce titre je regrette sincèrement que cette bipolarisation monopolistique du jeu politique chez nous risque de réduire pendant encore très longtemps les chances de voir venir une véritable alternative différente capable de mettre en place une équipe de vrais technocrates pour sauver notre pays. Il ne reste qu’une seule solution de déblocage à mon avis : un Rawlings ou un Abeii Ahmed à la sauce Guinéenne mais ça je n’en vois pas encore à l’horizon. Quant aux politiciens de la diaspora qui en auraient le courage et l’envie réelle leur seule chance possible sera de venir plonger pendant quelques années dans le marigot politique local – comme Sydia et Faya et plusieurs autres l’ont fait – pour se faire un nom avant d’espérer la moindre chance d’obtenir 1% des votes lors de toute élection nationale. Voila à quoi nous sommes réduits aujourd’hui. En tout cas je finis en vous souhaitant « Bon Anné – bon Santé ». On est ensemble et je ne vous lâcherais pas surtout avec mes petits conseils mensuels jusqu’à votre départ, inch Allah – promis-juré !
NB : lire la suite sur : https://aotdiallo.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *