breaking news

Le vice-PM italien accuse la France de «coloniser» l’Afrique, de l’appauvrir, de provoquer la migration et réclame des sanctions contre la France.

janvier 22nd, 2019 | par Leguepard.net
Le vice-PM italien accuse la France de «coloniser» l’Afrique, de l’appauvrir, de provoquer la migration et réclame des sanctions contre la France.
International
3

Propos de Luigi Di Maio: L’ambassadrice d’Italie à Paris convoquée au Quai d’Orsay

 

TENSIONS Le vice-président du Conseil italien a eu des propos très forts concernant la politique migratoire et la colonisation de la France. Pas du tout du goût de la diplomatie française…

Luigi Di Maio a souhaité dimanche que l’Union européenne prenne « des sanctions » contre les pays qui, à commencer par la France, sont selon lui à l’origine du drame des migrants en Méditerranée en les « faisant partir » d’Afrique. « Si aujourd’hui il y a des gens qui partent c’est parce que certains pays européens, la France en tête, n’ont jamais cessé de coloniser des dizaines de pays africains », a insisté Luigi Di Maio, chef politique du Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème) qui gouverne avec la Ligue (extrême droite).

Le vice-président du Conseil italien, qui est aussi ministre du Développement économique, a persisté lundi dans ses propos. « Je ne crois pas qu’il y ait un incident diplomatique » a-t-il confié à la presse avant d’ajouter : « Je pense que cela tout est vrai. La France est un de ces pays qui, parce qu’il imprime la monnaie de 14 pays africains, empêche le développement et contribue au départ des réfugiés. Si l’Europe veut en ce moment avoir un peu de courage elle doit avoir la force d’affronter le thème de la décolonisation de l’Afrique ».

«L’UE devrait sanctionner la France et tous les pays qui comme la France appauvrissent l’Afrique et font partir ces personnes [les migrants, ndlr], parce que la place des Africains est en Afrique pas au fond de la Méditerranée», a-t-il déclaré dimanche, lors de son déplacement dans les Abruzzes.

Selon lui, «certains pays européens, la France en tête, n’ont jamais cessé de coloniser des dizaines de pays africains».

M.Di Maio estime également que la France qui «imprime une monnaie, le franc des colonies», dans «des dizaines de pays africains», finance ainsi sa dette publique.

«Si la France n’avait pas les colonies africaines, parce que c’est ainsi qu’il faut les appeler, elle serait la 15e puissance économique mondiale alors qu’elle est parmi les premières grâce à ce qu’elle est en train de faire en Afrique», a-t-il conclu.

Il a également annoncé «une initiative parlementaire du M5S dans les prochaines semaines», impliquant notamment le gouvernement et les institutions européennes, visant «à sanctionner tous les pays qui ne décolonisent pas l’Afrique».

 

 

 

Source: 20 minutes et Sputnik International

 

 

 

3 Comments

  1. SY SAVANÉ says:

    Fantastique! tout d’un coup, un gouvernement authentiquement nègrophobe, fait semblant de « défendre » l’Afrique. Les naïfs Africains, du moins certains d’entre eux, croiront peut-être avoir trouvé un « ami », étrange « ami ».

    Il y a des Africains(subsahariens) en ITALIE. Certes des Italiens(Hommes et Femmes) sont accueillants, « fraternels ». Mais le gouvernement dont Monsieur DI MAIO est un membre éminent n’est pas connu pour une excessive attention qu’il aurait à l’égard des subsahariens. Je dis bien SUBSAHARIENS, car la violence contre les Noirs en ITALIE, et seulement contre les Noirs Africains, est inimaginable ailleurs en Europe Occidentale. Et le parti de Monsieur DI MAIO et ses alliés sont très actifs dans le lynchage négrophobe autrefois inconnu en Italie.

    Pour régler ses comptes avec Monsieur Emmanuel MACRON, Monsieur DI MAIO s’empare du corps Noir Africain comme d’un objet. C’est dommage, mais pas surprenant. Il exprime brutalement, ce qu’est l’Etre Noir Africain pour l’idéologie dont il est le produit. C’est-à-dire un Être-objet qu’on peut utiliser à n’importe quelle tâche, à condition qu’il reste à sa place, c’est-à-dire un objet.

    Je ne parlerai pas de question monétaire ici car Monsieur DI MAIO parle de ce qu’il ne connait pas, ou de ce qu’il connait mal. La question du CFA n’est pas un tabou, depuis bien longtemps. Elle peut être discutée,débattue, amendée. Les parties associées dans le C.F.A. peuvent modifier les termes de leur accord. Par lepassé, certains pays étaient sortis de cette zone monétaire, et l’ont réintégrer plus tard de leur propre volonté.

    NB: je ne suis pas l’avocat du C.F.A. Mais par honnêteté, abstenons-nous de déformer les faits.

    Mamadou Billo SY SAVANÉ.

  2. Les Négro-Africains devraient finalement voir surgir un responsable européen
    comme celui-ci,pour parler de l’esclavage qu’installent les dirigeants fran-
    çais dans nos pays. Regardez le cas du Président Gbagbo. Une fois libéré,Ouat-
    tara tonne de colère à Abidjan. Il alerte les colonisateurs à Paris qui,aus-
    sitôt,remettent sur la CPI,une pression un peu relâchée depuis l’arrivée de Macron à l’Elysée ! A bàs l’impérialisme français !!!

    • SY SAVANÉ says:

      Il suffirait donc que Monsieur Alassane OUATTARA hausse le ton pour que ses supposés »maîtres » exécutent instantanément sa volonté ? Il y a comme une incohérence quelque part. Ou bien M. OUATTARA est un « NÉGRO » docile, dans ce cas je ne vois pas bien pourquoi ses »maîtres »BLANCS lui obéiraient au doigt et à l’oeil. Si ce n’est pas le cas comme c’est fort probable, alors il faut trouver explication plus convaincante.

      Les Noirs Africains ne sont pas de doux agneaux qui se laissent mener passivement aux abattoirs des Blancs. Ils, moi compris, sont tout à fait Responsables. Rechercher perpétuellement des causes extérieures pour dissimuler les turpitudes criminelles de nos « Chefs », nous fait perdre du temps.

      EXEMPLE: en Guinée(Conakry), je voudrai bien qu’on m’indique le BLANC Occidental qui contraint Alpha CONDÉ à vendre une grande partie de notre pays aux RUSSES, aux CHINOIS…? Y a t-il des BLANCS qui nous empêchent, nous GUINÉENS d’arracher notre TERRE ANCESTRALE des mains immondes de Monsieur Alpha CONDÉ ?

      Monsieur Alpha CONDÉ raconte partout à ses amis qu’il a achetée une grande partie de l’armée guinéenne, et qu’il n’a donc rien à craindre d’eux. Qu’on me montre un seul BLANC Occidental qui aurait demandé aux militaires Guinéens de préférer les quelques euros et dollars pillés qu’Alpha CONDÉ leur donne à la TERRE qui les a vus naître.

      A toutes ces questions,il n’y a qu’une seule et unique réponse:—-Il n’y a aucune main étrangère BLANCHE Occidentale qui conseillerait à l’Armée guinéenne par exemple, de choisir le dollar contre l’existence même de la Guinée. Pourtant, c’est ce que’elle fait tranquillement, comme si le rôle fondamental d’une ARMÉE, était de se vendre aux plus offrants, même si ce » plus offrant » détruit son pays.

      Je connais moi aussi un petit peu la FRANCE et le système français. Une bonne partie de l’armée Guinéenne est formée en FRANCE. Les Officiers et enseignants militaires, enseignent dans les Écoles militaires, le Patriotisme, l’esprit de sacrifice ultime pour préserver sa Patrie de l’HUMILIATION, de la Déchéance, et surtout à préserver les INSTITUTIONS FONDAMENTALES de la PATRIE. Car ce sont ces Institutions qui font vivre ensemble des millions de personnes tout en protégeant leur liberté.

      En FRANCE, il ne viendra jamais à l’idée d’un Président, même élu, de falsifier la Composition de la Cour Constitutionnelle à sa convenance.Puisque la Nation serait fondée à demander immédiatement son départ. Et les Forces militaires et paramilitaires se rangeraient immédiatement du côté du peuple dont ils sont issus. C’est cette formation que Officiers et Enseignants militaires enseignent aux Africains aussi.

      *Alors question: Pour quoi les militaires Français sont toujours du côités de la RÉPUBLIQUES, protègent toujours ses principes, tandis que les Militaires Guinéens se mettent au service d’un individu, et contre leur Patrie, contre la République pour finalement être le bourreau de leurs compatriotes?

      Mamadou Billo SY SAVANÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *