breaking news

Damaro Camara: un ancien laveur de voitures à Atlanta au Parlement guinéen !

mars 25th, 2019 | par Leguepard.net
Damaro Camara: un ancien laveur de voitures à Atlanta au Parlement guinéen !
Article
1

 

Aujourd’hui, il est l’une des têtes d’affiche de la mouvance au sein de l’ Assemblée Nationale. Mais, le député, Amadou Damaro Camara, vient de loin. De très loin. Du moins, à en croire une source proche de sa famille.
Du côté d’Atlanta, aux Etats-Unis d’ Amérique, où sa famille vit encore, Amadou Damaro Camara aurait longtemps travaillé comme ” laveur de voitures”. Information à prendre avec précaution. Dans la mesure où, notre rédaction n’arrive pas encore à entrer en liaison avec le principal intéressé, le député du RPG Arc-En-Ciel.
Et notre source de rappeler le présumé rôle de Amadou Damaro Camara dans l’affaire Diarra Traoré. C’est ce député qui aurait compromis le colonel Diarra Traoré, exécuté dans des conditions inhumaines, en juillet 1985, à cause d’une tentative de Coup d’ Etat dont il aurait été le principal responsable.
D’après notre source, c’est Amadou Damaro Camara, aujourd’hui député à l’ Assemblée Nationale, à l’époque très proche de l’ancien premier ministre de Conté, qui aurait dérobé, dans un sac de Diarra Traoré, un supposé enrregistrement du discours de prise de pouvoir de ce dernier. Discours qu’il aurait aussitôt remis au redoutable premier flic du pays, à l’époque, Hervé Vincent Bangoura, ancien ministre de la sécurité.
La suite. On la connait. Une fin tragique pour le colonel Diarra Traoré et tous ses proches soupçonnés d’être impliqués de près ou de loin dans la tentative de coup d’ Etat qui visait, selon les autorités, à renverser le général Lansana Conté, alors en mission à Lomé, au Togo.
Par Mohamed Camara, à Conakry
www.nouvelledeguinée.com

One Comment

  1. Sekhouna Sylla says:

    Damaro Camara doit tôt ou tard payer son acharnement à vouloir maintenir son clan au pouvoir ou détruire la Guinée.

    L’heure de vérité va bientôt sonner pour le cynique clan de Alpha Condé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *