breaking news

GUINEE / Une suggestion à Koro-Prési (31 Mars 2019) (Par AOT Diallo)

avril 1st, 2019 | par Leguepard.net
GUINEE / Une suggestion à Koro-Prési (31 Mars 2019) (Par AOT Diallo)
Article
0

 

Tic-tac, Tic-tac, la montre tourne ; aujourd’hui est le 3021e jour de l’ancien « Guinea is back » et du nouveau « changement radical » – déjà 08 ans, 03 mois et 10 jours ! Aladji-Professeur-Président voici ma suggestion SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réalisable et Temporellement définie) du mois pour améliorer un peu votre Sanseman : cher pro-fesseur je commence d’abord par vous dire à quel point je suis encore plus déçu de votre gouvernance chaque fois que je repense à ce que vivent certains de vos compatriotes depuis que vous avez lancé vos molosses métalliques sur les quartiers de Kaporo-rails et Kipé 2. On pourrait comprendre pour les gargotes, garages d’autos, petites échoppes d’artisans et cimetières de ferrailles rouillées qui constituent la majorité de ces quartiers. Mais des habitations où vivent des familles entières depuis des décennies ? Pire, le 02 du mois vous vous en êtes vanté de cela et avez juré de faire encore plus très bientôt, sans un seul mot de compassion pour ces familles dans la rue ce qui prouve surtout que personne de vos proches n’a été touché par cette catastrophe humaine. Prési, vous devez des excuses publiques à ces familles et à nous tous pour cela. Et on ne veut pas celles de votre ministron excité et ridicule devant la presse qui n’est rien d’autre que le haut-parleur grésillant de son maitre. Personne de sensé et sans intérêt personnel affirme en fait que l’état a tort de vouloir récupérer ses domaines publics mais le faire avec une telle vengeance et inhumanité ne vous fait certainement pas honneur. Où sont les premiers signes de démarrage de vos promesses de projets immobiliers pour nous montrer ‘l’utilité publique’ de cette démarche ? On fait comme par le passé à Kaporo-rails en début 1998 : on casse tout sauvagement et depuis il n’y a que 3 immeubles sortis du sol dans le quartier: l’ambassade des USA construite sur ses propres fonds, la RTG cadeau 100% gratuit de la Chine et les tours jumelles d’un mafieux chinois construites avec l’argent de la revente criminelle de nos derniers massifs forestiers par la frontière ivoirienne. Pour juste cela devait-on raser kaporo-Rails il y a plus de 20 ans ? Je reviens tout juste de Lomé. Entre Lomé I (la vieille ville) et Lomé II (la nouvelle avec des immeubles administratifs et privés et des chantiers impressionnants) il y a aussi un domaine public de l’état togolais. Certes les petits ferrailleurs, garagistes et gargotiers envahissent toujours les coins pareils au bout de 3-4 ans sans aucune action gouvernementale et c’est compréhensible même si c’est illégal vu les petits commerces informels de proximité dont vivent leurs familles et leurs clients qui n’ont nulle part d’autre où aller pour des services de base. Mais non seulement il y a des plaques de l’état pour le leur rappeler mais en plus des inspecteurs qui sillonnent la zone régulièrement. Et chaque fois que l’état a un plan précis pour construire une nouvelle parcelle ils sont déguerpis immédiatement sans contestation et sans bruit – en quoi est-ce impossible chez nous ? Le constat final pour moi est clair : certains de nos dirigeants sont heureux et fiers de nous prouver leur toute puissance en créant nos propres réfugiés autour de leurs belles villas qui sont elles aussi souvent construites sur des parcelles de l’état. Et chaque dernier samedi du mois ils portent des gilets jaunes pour nettoyer les gravas qu’ils ont rajouté à nos poubelles urbaines au cours du mois. Sacrée Guinée, alors qu’en France les gilets jaunes sont le symbole des ‘vrais gens’ qui veulent nettoyer la pourriture du pouvoir, chez nous c’est le pouvoir qui se pavane en gilets jaunes pour nettoyer la pourriture des ‘vrais gens’.
Mais le pire c’est ce que vous avez fait quelques jours après. Le site Visionguinee.info (Boussouriou Domba) nous donne les détails : « C’est le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation le général Bouréma Condé qui s’est rendu en personne le mardi 5 mars à Kaleyiré, une localité frontalière relevant de la sous-préfecture de Benty. Au nom du chef de l’état et du gouvernement selon la cellule de communication de son département il y a apporté des vivres et de l’argent aux déplacés sierra-léonais qui ont trouvé refuge suite à un conflit opposant deux villages autour de la construction d’un centre de santé. La cellule de communication de préciser que depuis le 26 février 2019, suite à un différend entre les villages sierra-léonais de Mapotolon et de Menkia autour de la construction d’un centre de santé la localité guinéenne de Kaleyiré a reçu 983 déplacés venus de l’autre côté de la frontière. Parmi eux il y a 308 femmes et de nombreux enfants. Une situation qui ne peut laissé indifférentes les autorités guinéennes précise le communiqué rendu public ce mercredi 06 mars. C’est sur instruction du président de la république Alpha Condé et du premier ministre Kassory Fofana que le général Bouréma Condé, à la tête d’une délégation s’est ainsi rendu sur les lieux pour, dit-on, apporter le soutien moral et matériel de la Guinée aux déplacés sierra-léonais. Au total 20 tonnes de riz et la somme de 30 millions de francs guinéens ont été présentés au nom du chef de l’état et de son gouvernement. Il était aussi question pour la délégation conduite par le général Condé d’échanger avec les autorités sierra-léonaises sur les dispositions pratiques à prendre pour que ces derniers regagnent dans les meilleurs délais leurs villages respectifs ». Les réfugiés du Liberia et de la Sierra Leone sont maintenant mieux traités que leurs égaux Guinéens dans leur propre pays ! Pour vous ‘ce qui est bon pour voisin n’est pas bon pour parent’ ? c’est bien dommage et pitoyable d’oser faire ces 2 actions à moins d’une semaine d’intervalle. Votre humanisme bizarre ne sera jamais oublié dans notre pays. Et dire qu’un jeune commerçant, tout en reconnaissant le droit de l’état à récupérer ses terrains, néanmoins par compassion humaine naturelle pour ces familles démunies jetées à la rue, a offert des petites parcelles individuelles à chaque famille sur ses terres personnelles dans la préfecture limitrophe de Coyah afin d’y rebâtir leurs foyers et même pour cela, surement sous vos ordres vos sbires lui mettent des bâtons dans les roues pour l’empêcher de le faire ! Pourquoi n’y avez-vous pas pensé au moins pour ceux qui détenaient des papiers officiels même magouillés par vos fonctionnaires à tous les niveaux de votre administration de rapaces ? Et dire que certains veulent vous aider à nous offrir 5 années de plus de tout ça ! Vraiment les pires ennemis des Guineens-d’en-bas ce sont les Guineens-d’en-haut.
Boss, j’appréhende déjà votre discours de vœux annuels pour 2020, le soir du 31 décembre. Votre bilan social sera encore une fois plus triste que les précédents. Alors que Macky Sall parlera chez lui de construction de trains régionaux et de nouvelles habitations de type social pour les plus démunis, Ouattara chez lui parlera de démarrage de la couverture médicale universelle (CMU), de construction de nouveaux hôpitaux et autoroutes. Pour vous on pourra retenir le nombre impressionnant de maisons de pauvres rasées et de quartiers ressemblant comme deux gouttes d’eau aux villes d’Alep et Baghouz en Syrie. Prési, je ne peux vous quitter ce mois-ci sans vous dire que je prie tous les soirs le Bon Dieu pour qu’il nous débarrasse enfin du « Système G » (Guinée) qui pourrit la vie des Guinéens depuis plus de 60 ans. Ce système qui représente toute la laideur du pouvoir en Guinée et qui est fait de corruption, délinquance généralisée pour chacun qui broute sans retenue à l’image de tous ses supérieurs là où il est attaché, népotisme, injustice, impunité des puissants, écrasement de tous les autres, absence de travail et de solidarité, gargarisassions démagogiques, pédanteries comiques, hypocrisie communautaire et courtisanerie sociale. En dehors de vous et des mafiosis du ‘System G’ il n’y a plus que des morts-vivants dans notre pays, Walahi !
NB : lire la suite sur : https://aotdiallo.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *