breaking news

GUINEE / AFFRONTEMENT(II) : Pour une désobéissance civile active généralisée en vue d’une insurrection contre le despotisme prédateur d’Alpha Condé. ( Par Mamadou Billo Sy Savané)

avril 3rd, 2019 | par Leguepard.net
GUINEE / AFFRONTEMENT(II) :  Pour une désobéissance civile active généralisée en vue d’une insurrection contre  le despotisme  prédateur d’Alpha Condé. ( Par Mamadou Billo Sy Savané)
Article
1

Prétendu « élu » en 2010 contre toute vraisemblance  électorale  sortie des urnes, Monsieur Alpha Condé s’est installé  à la magistrature  suprême de la Guinée, pays avec lequel il n’a aucune ATTACHE, d’aucune sorte, pas même émotionnelle. Ce qui l’intéresse de notre pays,  ce sont uniquement et exclusivement les ressources minières.
 Aussitôt « élu »,  il s’empresse de mettre  les deux mains sur l’ensemble  des ressources minières du pays, bien entendu avec l’aide de  quelques supplétifs dont j’ai la liste, et pas que moi.  Il accumule des milliards de dollars  pour son compte personnel, et aussi  pour le compte de ceux qui, locaux et étrangers,  ont falsifié  en sa faveur   en 2010, les vrais résultats directement sortis des urnes.  Fortune acquise,  il achètera la présidentielle de 2015 dès le premier tour.
Mais La Loi FONDAMENTALE (constitution) guinéenne limite formellement le nombre de mandats à deux, consécutifs ou non,  avec  prohibition absolue de  d’apporter le moindre changement, amendement, ou modifications  à la durée et au nombre de mandats qu’un président peut exercer.  Le sieur Alpha Condé  veut à n’importe quel prix, rester au pouvoir.  Toutes les promesses   faites à ses occultes alliés n’ont pas été  tenues.  D’où son obsession pour un 3ème mandat. Mais il y a un « petit détail » dont il se rappelle : Au cours de ces presque dix ans,  il a épuisé  tout son stock d’expédients  habituels pour  cacher  son ILLÉGITIMITÉ, et son ILLÉGALITÉ au pouvoir. Alors il ne se cache plus.  Il sort les gros sabots.
Premièrement : une illégalité anticonstitutionnelle fondamentale assumée.
1°. Les dispositions constitutionnelles fondamentales  sont piétinées  par Alpha Condé pour ses intérêts personnels politiciens :
changement de la Cour Constitutionnelle par un putsch, parce qu’il voulait placer  son homme à lui à la tête de cette institution.  Ainsi, le Président légal de cette institution, régulièrement élu pour une durée unique de neuf (9)ans comme le  stipule la constitution  dans son article  104,  a été illégalement destitué, pour être remplacé par  le choix  du président, réputé favorable  à la FALSIFICATION de la constitution.
Le maintien ILLÉGAL d’une Assemblée Nationale dont les « députés » n’ont plus aucun mandat du peuple.   Leur mandat est échu. Ils ne sont plus députés que par la seule volonté  de Monsieur Alpha Condé.   En clair ici,  c’est l’Exécutif  qui  désigne les personnes  qui en principe sont chargées de contrôler  l’exécutif.
L’ensemble du système judiciaire, notamment la Cour Suprême est au service exclusif des intérêts politiques personnels de Monsieur Alpha Condé.   On ne compte plus le nombre de personnes  qui sont embastillées par les préfets, les   juges, au motif qu’ils sont opposés à la politique de Monsieur Alpha Condé.
2°. L’appel à l’affrontement entre citoyens,  souhaité dans le  pays  par le président lui-même, parce qu’il  réalise de plus en plus que nos  compatriotes ne veulent plus subir son pouvoir despotique ruineux.
Il n’est pas nécessaire de rappeler ici, l’invitation faite  aux militants de son parti de se tenir prêts pour l’affrontement qu’il a déjà préparé. Chaque Guinéen s’en  rappelle avec effroi.  Un président demandant  à ses sympathisants de se tenir prêts  pour un affrontement entre citoyens du même pays. Or l’un des PACTES fondamentaux qui lie un président à ses concitoyens,  c’est maintenir et renforcer la cohésion sociopolitique  de la Nation.
En résumé : Alpha Condé a piétiné lui-même toutes les bases légales de son pouvoir.  Il fait rédiger à l’ÉTRANGER, une Constitution ÉTRANGERE, par des ÉTRANGERS, et il mobilise les ressources publiques pour imposer à notre pays  une « constitution » dont les concepteurs n’ont strictement  rien à faire avec  la Guinée, mis à part les millions de dollars qu’il fait pleuvoir sur eux. Sur le plan politique, le pouvoir despotique ILLÉGAL, est devenu ILLÉGITIME. Au plan socio-ethnique,  Alpha Condé a fragmenté  notre population  en mille morceaux.  Les uns et les autres se regardent en chiens de faïence.
Deuxièmement : Ce qu’il est primordial  de faire  maintenant pour récupérer notre pays et notre société.
C’est perdre de vue  l’ESSENTIEL que de s’acharner à s’opposer à  un illusoire 3ème ou 4ème mandat. Ce qui est primordial pour tous les Patriotes en uniforme et sans uniforme, c’est de  tout faire pour mettre fin à ce  mandat en cours. Nous sommes fondés à le faire.   Il n’y a ni raison juridique, ni raison politique de laisser  Alpha Condé occuper  la magistrature suprême d’un pays qui n’est pas le sien.   Il a  piétiné toutes nos INSTITUTIONS FONDAMENTALES (Assemblée Nationale, Cour constitutionnelle, Cour Suprême, et autres institutions judiciaires….).  L’Armée est elle-même décrédibilisée, parce que  le sieur Alpha Condé  fait dire partout en Afrique et ailleurs qu’il a ACHETÉ  toute la hiérarchie militaire.
Je suggère : d’abord une désobéissance civile active à tous les niveaux et sur l’ensemble du territoire national.   Refuser directement ou avec subtilité  d’obéir  aux  ordres de toute personne tenant son pouvoir directement ou indirectement d’Alpha Condé, c’est préserver le pays de l’affrontement souhaité  par lui.  Le moment de mettre la main sur Alpha Condé  et certains de ses supplétifs n’est  plus très loin.  Surveillez tous ses mouvements, ses déplacements, ainsi que les mouvements de fonds qu’il effectue aux dépens de notre pays. Nous pouvons mettre la main sur lui, et le faire traduire devant les  tribunaux  de notre pays qu’il a tant humiliés.
 
N’écoutons pas ceux qui disent qu’il faut le laisser terminer ce mandat. Ceux qui prônent cela poursuivent des intérêts  qui sont à l’inverse  de ceux de nos compatriotes. Au demeurant, plus il reste au pouvoir, plus  il fragilise  la vie sociale et institutionnelle de notre pays.  Ce qui conduirait directement à une instabilité et à une insécurité d’une autre dimension.
Mamadou Billo SY SAVANÉ
 NB : j’assume totalement tout ce billet.  Chers Compatriotes !  Je ne vous ai jamais trompé, ni menti. Humblement à ma place, je ne vous ai jamais suggéré  de faire que ce qui nous épargne des convulsions douloureuses.  Je suis toujours sur la même ligne.

One Comment

  1. Sekhouna Sylla says:

    Bien dit mon cher doyen Sy Savané. Seule le réveil, l’engagement et la détermination de notre grand et digne peuple sauvera la Guinée de la malédiction de Alpha Condé. Nous devons tous nous lever pour faire partir Alpha Condé avant 2020. Le mensonge et la division des guinéens pour se maintenir au pouvoir et piller notre pays sont terminés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *