breaking news

Une suggestion à Koro-Prési (30 Avril 2019) Par AOT DIALLO

mai 2nd, 2019 | par Leguepard.net
Une suggestion à Koro-Prési (30 Avril 2019) Par AOT DIALLO
Article
0


Tic-tac, Tic-tac, la montre tourne ; aujourd’hui est le 3051e jour de l’ancien « Guinea is back » et du nouveau « changement radical » – déjà 08 ans, 04 mois et 10 jours ! Aladji-Professeur-Président voici ma suggestion SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réalisable et Temporellement définie) du mois pour améliorer un peu votre Sanseman : Bien joué encore une fois pour le couillonnage en règle de vos opposants en leur offrant la peau de banane du glissement de leurs mandats à la mangeoire nationale, chose à laquelle ils ne pouvaient pas résister comme le réflexe de Pavlov. Comme on dit en bon français-guinéen : « Si je vous fais glissement aujourd’hui, vous me ferez glissement demain, Agnon (c’est tout) ». Vous êtes maintenant le maitre unique du jeu institutionnel du pays. Vous nous disiez en 2011 ne pas connaitre les Guinéens en arrivant au pouvoir mais bon Dieu maintenant vous les avez totalement compris, en particulier les faiblesses et autres tares de presque tous les politiciens du bled. Je reste quand même toujours persuadé dans un coin de mon cerveau que votre objectif perso lors de votre réélection en 2015 n’était ni une modification ni une nouvelle constitution mais plutôt un glissement de votre mandat de 2-3 ans pour finir vos grands projets (Souapiti, électricité 100% fonctionnelle à Conakry, ‘autoroute’ Coyah-Mamou-Dabola et début de l’exploitation du fer au Simandou) pour que votre bilan historique ait au moins un volet positif après votre départ. Mais l’appétit vient toujours en mangeant et les pressions intéressées et affamées de tout votre entourage vous ont finalement convaincu de peser vos chances d’obtenir effectivement ce troisième et pourquoi pas quatrième mandat. Donc le tintamarre actuel dans la presse et dans tous les stades et carrefours des villes vous arrange totalement car ça occupe full-time tous les benêts du pays qu’ils soient de la mouvance, de l’opposition et de la société civile désorganisée afin de vous assurer au minimum un glissement obligatoire en 2020. Et comme Gbagbo et beau Blaise votre coup pourra effectivement marcher au départ – mais les conséquences peuvent être péniblement judiciaires si vos miliciens écervelés et incontrôlables osaient tirer dans la foule et tuer des centaines de jeunes. Alors ‘tension’ papy-promesses vous claudiquez une fois de plus comme un funambule sur une corde très raide. Ce n’est pas parce que vous y êtes habitué qu’un jour un faux pas ne vous sera pas fatal.

Boss ce mois-ci j’ai aussi appris que l’un des pires militaires de l’histoire du pays – et ce n’est pas peu dire – a repris du service au sommet de votre administration. Et revoilà le tristement célèbre colonel Issa Camara dans les projecteurs des petitesses de votre pouvoir. Le site africaguinee.com nous rappelle certains de ses exploits militaires qui lui vaudront peut-être le grade de général au cours de votre 3e mandat : « Le colonel Issa Camara vient d’être promu au poste de Commandant du camp Alpha Yaya Diallo, le plus grand camp militaire du pays. Sa nomination serait intervenue ce week-end. Mais cet officier de l’armée guinéenne n’est pas exempt de tout reproche. Car beaucoup ont encore en mémoire son passage « sulfureux » à Mali où il avait commis des « exactions » sur les populations de cette préfecture en 2016. En juin 2016, le colonel Issa Camara alors commandant du camp d’infanterie de Mali appuyé par ses « soldats » a commis des exactions ‘’inouïes’’ sur des populations civiles désarmées. 22 personnes ont été blessées dont certaines par balles, près d’une centaine de boutiques et magasins pillée et incendiée, des animaux domestiques abattus entre les 17 et 18 juin. Les traces sont visibles et les plaies peinent à se cicatriser. Après un procès retentissant tenu à Labé, le colonel Issa Camara s’en est sorti avec une peine de six mois d’emprisonnement assortie de sursis et au paiement de deux milliards GNF pour les préjudices subis. Cette condamnation a été jugée clémente par les victimes qui n’ont pas encore reçu l’indemnisation qui leur avait été promise. Les victimes se relèvent difficilement des exactions qu’elles ont subies. Et c’est pendant ce temps que le responsable de leur « malheur » est promu à un poste aussi élevé. Maints observateurs pensent que ce retour spectaculaire sonne comme une prime à l’impunité. Que dire de plus ou de moins lorsqu’on sait que l’appel que ses avocats ont interjeté suite à sa condamnation n’a toujours pas été tranché ? ». Je suis persuadé que cette décision est loin d’être fortuite mais au contraire fait partie de la stratégie de vos faucons pour museler tous les protestataires avant les batailles à venir pour nous imposer votre référendum de larmes. Je me souviens particulièrement de ce toto quand il avait été nommé par le petit dadais Camara du CNDD au poste de gouverneur de la région de Mamou chargé de la lutte contre les coupeurs de route et voleurs de bétails (!). A cette époque il organisait régulièrement sur la grande place publique des procès forains où il était à la fois procureur, juge et exécuteur des peines à la grande joie des nombreux badauds désœuvrés qui appréciaient particulièrement les chicottages publics de pères de famille, même si c’était effectivement des voleurs. Mais votre décret était quand même inacceptable même pour vos faucons et Dieu merci vous avez entendu les cris d’effroi des militaires de cette garnison et compris les dangers de cette décision. Deux jours après vous l’avez donc nommé au poste de préfet de Yomou, la préfecture la plus éloignée et isolée de Conakry ce qui est disons ‘moins-pire’ que de lui confier le plus grand camp militaire du pays. Pauvres Yomoukas, ils devraient envoyer des émissaires à Mamou et Mali pour comprendre ce qui les attend ! neanmoins votre honneur et votre sécurité ne sont toujours pas saufs car il y a un nouveau fou furieux en liberté dans les hautes sphères de votre Sanseman.

Finalement une question et un conseil sur le petit malin qui vous a « grugé 300.000 USD de votre poche » et qui doit en rigoler encore avec ses amis : combien attendiez-vous en retour de ce petit investissement personnel ? Par ailleurs cesser de désigner des coupables à votre bévue, le gouverneur de la banque centrale qui vous a forcé la main pour que vous abouliez le fric et les ambassadeurs qui en raison des visas et ‘hautes recommandations au président’ lui ont fourni l’aide nécessaire pour vous ‘gruger’ ! Ca peut vous remonter un peu le moral mais personne n’y croira. En tout cas c’est surtout un bel exemple de comment vous gérez de manière efficiente tous les programmes et projets du pays. Vous avez a quand même raison sur un point : « Tous les Guinéens sont devenus des démarcheurs », du président de la république (1e Guinéen distributeur automatique de billets) au dernier fonctionnaire de l’administration.

 

 

 

NB : lire la suite sur : https://aotdiallo.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *