breaking news

Lettre de Sorel KEITA à L’ACTOG / Monsieur le président sortant de l’ACTOG, Chers sociétaires,

mai 23rd, 2019 | par Leguepard.net
Lettre de Sorel KEITA à L’ACTOG / Monsieur le président sortant de l’ACTOG, Chers sociétaires,
Lettre ouverte
0

Nous vous adressons ce message pour vous rappeler qu’aujourd’hui se tient l’AG élective de notre représentation en Guinée. Cette élection a vocation à résoudre la crise née de l’élection du samedi 6 avril du fait d’irrégularités constatées lors du scrutin de Conakry.
Pour notre part, nous nous conformerons aux résultats enregistrés aujourd’hui et nous convoquerons dans les meilleurs délais une AG extraordinaire pour la validation définitive de l’ensemble des votes de Paris et Conakry.
Il va s’en dire que nous considérons comme illégales et donc nulles et non avenues les décisions prises à la rencontre du samedi 11 mai qui ne saurait évidemment être qualifiée d’AG. 
Les violations des statuts sont nombreuses et flagrantes. En voici quelques exemples:

 

1- Le président sortant n’est pas compétent pour convoquer une Assemblée Générale (article 11 des statuts) cela lui a été dit et écrit par le nouveau président qu’il a appelé une semaine auparavant pour lui avouer qu’il avait compris certaines choses et lui demander d’être présent à cette rencontre en vue d’une sortie de crise. 
2- Seuls les membres effectifs et à jour de cotisation votent dans une AG. Ce jour là, des membres démissionnaires, disparus ou vivant en Guinée et des personnes non-membres rappelées à la rescousse pour servir la funeste cause ont participé au vote.
3- Dans son PV qui d’ailleurs vient d’être modifié, le secrétaire général sortant a fait un rappel partiel et partial des faits, sous entendant entre autre de fausses entorses aux statuts. Par ailleurs il a comptabilisé les voix de membres qui ont refusé de participer au vote en raison de son illégalité.
4- La présidence de séance confiée au départ au président sortant s’est retrouvé accaparée par un de ses soutiens particulièrement agité qui enjoignait même les hésitants à lever la main lors du vote.
5- Il a été décidé de « changer les règles du jeu pendant le jeu » notamment par la suppression insensée de la représentation de Conakry par crainte probablement que le nouveau scrutin ne convienne pas. Pour ces gens prêts à tout, casser le thermomètre est le meilleur moyen de faire baisser la fièvre.
6- Il n’a pas été tenu compte de la médiation du président fondateur de l’ACTOG interloqué face à autant d’amateurisme, d’entêtement et d’irresponsabilité. Il a rappelé à plusieurs reprises les violations des statuts et des principes de l’association et souligné les risques de déstabilisation de l’ACTOG et d’action judiciaire que bien entendu, nous engagerons pour la reconnaissance de nos droits.
En raison de tous ces manquements et autres irrégularités qu’il serait exhaustif de rappeler ici, nous mettons en garde le président sortant et ceux qui autour de lui veulent détruire l’ACTOG que nous n’accepterons jamais ces combats d’arrière garde et manœuvres de basse cour contraires au droit et à nos valeurs. 
Nous demandons à tous les sociétaires sincères de refuser ces pratiques et de  prendre leurs responsabilités pour préserver l’ACTOG et enfin commencer à travailler.
Dieu nous guide et bénisse la Guinée
Sorel KEITA président
Aboubacar KABA secrétaire général

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *