breaking news

One Comment

  1. Mamadou Billo SY SAVANÉ says:

    Baïdy ARIBOT continue une tradition bien ancrée dans sa famille. Son père fut un des principaux indics de Sékou TOURÉ. Sonn père, surnommé ARIBOT Soda, a fait envoyer au camp BOIRO, des centaines de personnes dont moins d’une dizaine est revenue de ce camp. Il n’y a donc pas de reproche à faire à Baïdy, il perpétue une traditiondans sa famille. ARIBOT Soda n’a jamais été victime,ni de Sékou TOURÉ, ni du P.D.G. Il a perdu un règlement de compte entre indic. C’est tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *